L’ÉQUILIBRE AU QUOTIDIEN AVEC BLOND STORY

montage blondstory.png

Crédits photos: Stéphanie Lachance

Blond Story, vous connaissez? En 2013, Virginie Goudreault, a décidé de créer une plateforme sur laquelle elle partagerait son univers. Au menu? Des recettes aussi nutritives que délicieuses, des conseils pour bouger et relaxer, des trucs beauté ainsi que découvertes écolos, le tout dans une esthétique inspirante!

Parmi les nombreux blogues lifestyle, celui de Virginie se démarque vraiment par son authenticité et le sérieux de sa démarche. En effet, à travers les années, Blond Story a accueilli plusieurs professionnels qui vous permettent d’accéder à du contenu spécialisé. Ainsi, qu’il s’agisse de conseils en lien avec la nutrition, le sport ou encore l’aromathérapie, vous pouvez être certain que les informations que vous recevez sont pertinentes, et ça, c’est loin d’être toujours le cas.

Sans plus tarder, on vous laisse découvrir l’univers de Virginie, cette beauté naturelle à la tignasse blonde!


ENTREVUE AVEC VIRGINIE DE BLOND STORY

Sur Blond Story, tu partages tes découvertes sur la pratique d’un mode vie sain. Est-ce que cette quête d’équilibre et de ''bonnes habitudes'' a toujours fait partie de ton quotidien?

J'ai toujours eu un mode de vie plutôt santé. Ayant été élevée par une maman-grano (comme j'adore l'appeler!), j'ai rapidement découvert l'importance de bouger et de bien m'alimenter.

Cela dit, j’ai lancé Blond Story justement parce qu’à un moment dans ma vie, j'ai complètement perdu mon équilibre. Je ne bougeais plus, je travaillais trop, je ne prenais pas de temps pour moi et je mangeais trop souvent sur le pouce, par manque de temps pour cuisiner.

Est-ce une impression, ou depuis quelques années, les gens semblent s’intéresser davantage à leur bien-être, que ce soit par la pratique du yoga, une meilleure alimentation ou la réduction de leur empreinte écologique?

On remarque effectivement que le bien-être est de plus en plus tendance, ce qui est super selon moi. Quoi de mieux que de faire de sa santé, une priorité...

Cela dit, chez Blond Story on prône notre bien-être personnel ainsi que celui des autres et de la planète comme un mode de vie et non une tendance du moment. On souhaite que ça dure!


Tu as su t’entourer d’une équipe de collaborateurs spécialisés qui mettent leur expertise au profit de Blond Story, ce qui te permet d’avoir du contenu varié, et surtout pertinent. Était-ce dans tes plans dès le départ?

Quand j'ai lancé Blond Story en 2013, je bloguais seule et pour le plaisir. Je n'avais pas réellement de ligne éditoriale ni de mission.

C'est plutôt en 2014, lorsque j'étudiais à temps plein, travaillais à mon compte 30-40 heures semaines en plus d'essayer de bloguer le plus souvent possible, que j'ai frôlé le surmenage et décidé que ça devait changer.

Au même moment, j'ai fait la rencontre de Sarah Fortin, qui est aujourd'hui mon associée. C'est beaucoup grâce à elle si j'ai eu le courage de nous lancer en affaires. Ensemble, on a su démêler toutes les idées que j'avais en tête et les mettre sur papier.

C'est d'ailleurs de cette association qu'est né (entre autres) le magazine en ligne via lequel on compte maintenant une vingtaine de spécialistes du bien-être qui partagent avec nous leur savoir et expertise afin d'inspirer le plus de gens possible à trouver leur équilibre.



Pour réussir dans ton domaine, il faut y consacrer énormément de temps et passer de nombreuses heures à l’ordi et sur les réseaux sociaux. Est-ce parfois difficile de combiner le mode de vie que tu prônes et les exigences du métier?

Tellement! Et je commence à peine à trouver MON équilibre dans tout ça. Je suis une fille qui a BESOIN de bouger, et lorsque je suis scotchée à mon ordinateur durant de nombreuses heures, ma santé mentale en est réellement affectée.

D'ailleurs, durant les derniers mois j'ai beaucoup réfléchi à savoir comment je pouvais continuer d'être rédactrice en chef d'un magazine en ligne qui est lu par 80 000 personnes par mois ET prendre le temps de vivre davantage d'expériences, loin de mon ordinateur.

Encore une fois, c'est Sarah qui m'aide à y voir plus clair, à savoir comment je peux arriver à tout faire. Son secret = l'organisation & la planification.

Le calendrier éditorial du magazine est déjà prêt jusqu'en janvier prochain. Et d'ici là, j'ai plusieurs semaines à l'extérieur de prévues. Ça me rend réellement heureuse et me motive à mieux m'organiser.


Impossible de passer à côté de ta magnifique chevelure dorée, qui est d’ailleurs probablement à la base du nom Blond Story. Quels sont les meilleurs trucs capillaires que tu pourrais donner à celles qui envient ta jolie crinière?

Cette question, on me la pose très souvent! D'une part, je crois qu'il y a probablement l'aspect génétique. J'ai toujours eu de beaux cheveux, non-cassants et faciles à peigner. D'autre part, comme mon coiffeur Alex Campeau (me l'a d'ailleurs répété cette semaine!) il y a le fait que je prends soin de moi et que ça transparait dans ma crinière.

Par contre, j'ai bien d'autres complexes. Comme ma peau, par exemple. J'ai toujours eu de l'acné, et j'en ai encore aujourd'hui!

De ce fait, que ce soit pour mes cheveux ou ma peau, je n'utilise que des produits de beauté naturels... dont les shampoings et revitalisants Super Leaves d'Attitude.

Côté vestimentaire, comment décrirais-tu ton style?

Casual. Je ne suis pas nécessairement la mode ou les tendances du moment. J'opte toujours pour des vêtements qui me vont bien et avantage ma silhouette, mais surtout qui sont confortables et dans lesquels je me sens bien.


Quelles sont tes principales inspirations mode?

Je suis un peu cordonnier mal chaussé. Je ne suis pas vraiment d'influenceuse ou de blogueuse mode (du moins pour m'inspirer en ce sens!). J'ai des copines blogueuses mode que je suis parce que j'aime leur personnalité. Mais côté mode, mes principales inspirations sont ma belle-sœur et plusieurs de mes amies, qui ont le style dans le sang. Je leur demande toujours conseil.

 

Quels conseils aimerais-tu donner à celles qui rêvent de faire de leur passion un métier grâce au web?

De le faire pour les bonnes raisons et par passion.

Que ce soit parce que l'on aime la cuisine, la déco, la mode, le bien-être, etc. Il faut se lancer parce que l'on a envie de partager avec d'autres notre passion.

De le faire avec authenticité et sans attente, mais surtout de NE PAS SE COMPARER.

En fait, ces conseils sont bons autant pour celles qui souhaitent en faire un métier, que celles qui ne font qu'utiliser les médias sociaux à titre d'inspiration ou de loisir.

On l'oublie trop souvent, mais les réseaux sociaux peuvent avoir un réel impact sur notre santé mentale. Il faut les utiliser avec parcimonie. Suivre des gens que l'on aime et qui nous font nous sentir bien et nous motivent à être au meilleur de nous-mêmes.

Vous aimez ce que vous lisez? Rejoignez l’univers Blond Story sur Instagram et abonnez-vous à l'infolettre pour ne rien manquer. D'ici-là, voici quelques propositions, qui proviennent de chez nos partenaires, inspirées du style casual et toujours confo de Virginie!

_fr


Vous avez aimé cet article? Partagez-le sur Facebook et faites découvrir MFMK à vos amis!